• 04.03.2012 - Colère et déception face à la justice italienne

    Costa Concordia : Colère et déception face à la justice italienne

    Naufrage du Costa Concordia en Italie

    Publié le 4 mars 2012 à 09h54 francesoir.fr

    Le premier round judiciaire dans l'affaire Concordia s'est tenu samedi à huis clos en Italie. Les familles des portés disparus font pression pour que la justice accepte l'identification des corps retrouvés il y a dix jours.

    costa concordia encore allumé

    Le paquebot abrite toujours sept passagers portés disparus... SIPA/Gregorio Borgia/AP
     
    Ils l'attendaient tous, mais elle a fait des déçus. La grande audience préliminaire au procès sur le naufrage du Costa Concordia, qui a fait à ce jour 32 morts et 7 portés disparus aux abords de la petite île toscane du Giglio, s'est achevée ce samedi à Grosseto, en Italie, après une journée mouvementée. Beaucoup ont regretté que l'audience soit très technique. Rendez-vous a été pris avec les rescapés, les avocats, et les experts le 21 juillet prochain afin de poursuivre la procédure. À cette date, les experts devront rendre leurs conclusions sur les analyses et les questions soulevées lors de l'audience.
     

    "Capitaine Poltron"

    Neuf employés de la compagnie Costa Crociere sont poursuivis dans le cadre de cette enquête pour homicide par imprudence, naufrage, et défaut de communication aux autorités maritimes. Le commandant, surnommé par les médias italiens « Capitaine Poltron » est poursuivi entre outre pour avoir abandonné son navire alors que l'évacuation des passagers était en cours. Le procureur a réclamé samedi qu'il soit également poursuivi pour « destruction de l'environnement dans un site protégé ».

    Principal protagoniste de la catastrophe, le commandant Francesco Schettino n'a pas fait le déplacement. Assigné à résidence, l'homme se dit « inquiet pour sa sécurité », a expliqué l'un de ses avocats. Peut-être à juste titre tant les rescapés étaient en colère samedi, à Grosseto. « Se remémorer ces moments, ça fait mal... Il y avait tellement de confusion à bord, on a dû tout faire tout seul, tellement de choses ont été mal faites, en si peu de temps », se rappelle l'un d'entre eux Giacomo Brignone. Une autre survivante, Francesca Bertaglia, ne décolère pas : « C'est un imbécile et quelque part aussi un criminel. C'est impensable qu'il n'ait pas déclenché l'alarme. C'est une attitude criminelle ».

    À Paris, la colère est la même. « Si l'ordre d'évacuation avait été donné à temps, nous aurions tous pu embarquer à bord des canots. Là, quand nous avions évacué, le bateau était déjà trop penché pour pouvoir accéder à certaines chaloupes. C'est pour cela qu'il y a eu des morts. On aurait pu les éviter », s'indigne Geneviève Bourgeois, rescapée française rencontrée vendredi par France-Soir.

    Identification des corps suspendue

    Plusieurs collectifs de naufragés se sont créés et des plaintes ont été déposées en Italie, en France et aux Etats-Unis contre Costa Crociere. Aux Etats-Unis, 39 passagers réclament à Carnival 520 millions de dollars de dommages et intérêts, et des avocats affirment qu'une cinquantaine de rescapés français vont les rejoindre dans leur action.

    Dans le même temps, sept passagers manquent encore à l'appel, et sept corps retrouvés le 23 février n'ont toujours pas été identifiés. Comme France-Soir l'annonçait jeudi, leur identification ADN a été suspendue sur demande de l'avocat de l'un des inculpés.

    Pour les parents de Mylène et Mickaël, deux jeunes Français dont on a perdu la trace depuis le naufrage, l'attente est insupportable. Chaque jour, sur le port de Giglio, ils guettent les équipes de secours qui continuent d'explorer la carcasse plongeante du Concordia. Ils ont décidé de faire appel à un avocat italien pour casser la décision de suspendre jusqu'à nouvel ordre l'identification des corps. L'oncle de Mylène, joint par téléphone, affirme : « Nous avons le droit de savoir si Mylène et Mickaël se trouvent parmi ces corps. Cette décision est incompréhensible et très douloureuse. »

    « 03.03.201 - Prochaine audience le 21 juillet 201204.03.2012 - Prochaine audience en Juillet »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :