• 06.03.2012 : Le corps des deux français auraient été identifiés

    "Costa-Concordia" : les corps de deux Français auraient été identifiés

    LEMONDE.FR avec AFP | 06.03.12 | 07h00   •  Mis à jour le 06.03.12 | 07h33

    Les corps d'un couple de jeunes Français portés disparus depuis le naufrage du Costa-Concordia le 13 janvier au large de l'Italie auraient été identifiés parmi les huit corps retrouvés il y a deux semaines dans une partie immergée du paquebot de croisière, selon RTL mardi 6 mars. Mylène Litzler, 23 ans, et son compagnon Mickaël Blémand, 25 ans, ont été reconnus grâce à un tatouage et des objets personnels (une bague et des documents d'identité). La police italienne attend encore les résultats des tests ADN, selon la radio.

    L'identification ADN des huit corps retrouvés en février dans la partie immergée du Costa-Concordia, interrompue en raison d'un contentieux juridique, va reprendre, avait annoncé lundi la famille du couple français porté disparu. "L'avocat qui bloquait l'identification a apparemment retiré sa demande", avait indiqué Alain Litzler, père de Mylène, joint au téléphone par l'AFP en Italie, où il se trouve pour suivre l'évolution des recherches à bord du paquebot échoué.

    "NOUS VOULONS RÉCUPÉRER NOS ENFANTS"

     

    L'identification ADN des huit cadavres avait été interrompue fin février, après la requête de l'avocat d'un des employés de la compagnie Costa, poursuivi dans cette affaire, selon la famille. Cette dernière avait demandé samedi la reprise des identifications. "Nous voulons récupérer nos enfants le plus rapidement possible. On attend les examens, que les corps soient identifiés", avait expliqué Hilaire Blémand, le père de Mickaël.

    Le Costa-Concordia transportait 4 229 personnes, dont 3 200 touristes de 60 nationalités et un millier de membres d'équipage, lorsqu'il a heurté un rocher. La catastrophe a fait 32 morts, dont 25 ont été retrouvés. Mylène Litzler et son compagnon Mickaël Blémand avaient embarqué à bord du Concordia le 8 janvier à Marseille pour une croisière d'une semaine en Méditerranée. Dans un dernier message téléphonique envoyé le soir du drame, vers 23 h 15, ils avaient annoncé à leur famille avoir enfilé des gilets de sauvetage et s'apprêter à monter dans les canots de sauvetage.

    Avis du webmaster : attention ces infos sont à prendre avec des précautions, car les résultats ADN ne sont pas encore connus. Les recherches d'ADN reprendront à partir de mercredi 7 mars 2012.

    Merci de ne pas tenir compte de ces informations pour le moment. La famille de Mylène et de Michael vous en remercieront.

    « 05.03.2012 - Record d'audience pour 66 mnArticles de presse »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :