• Extrait de la video originale


    votre commentaire
  • nouvelles victimes 22 fevrier4 corps ont été retrouvés ce matin à bord de l'épave du costa Concordia.

    Une femme non identifiée et une fillette qui pourrait être dayana 5 ans.

    Les corps sont dans un état de composition avancé,

    l'extraction des corps risquent d'être longs et difficiles.

    Les recherches continuient pour retrouver les autres personnes disparues.

     

     

    Vidéo en Italien


    votre commentaire
  • Quatre corps repêchés du Costa Concordia

    22 février 2012 http://www.journalmetro.com/monde/article/1105840--quatre-corps-repeches-du-costa-concordia
    ROME - Des plongeurs effectuant des recherches à bord du navire Costa Concordia en Italie ont retrouvé quatre corps.

    L'agence nationale de protection civile, qui supervise les opérations, a révélé que deux des corps repêchés étaient ceux d'une femme et d'une fillette.

    Elle ne les a pas identifiées mais il n'y avait qu'une enfant sur la liste des personnes portées disparues, soit la jeune Italienne Dayana Arlotti.

    Elle se trouvait à bord du navire de croisière avec son père et sa conjointe.

    Le bateau a chaviré après avoir heurté un récif près de l'île de Giglio le 13 janvier.

    Ces nouvelles découvertes portent à 21 le nombre de corps qui ont été repêchés.

    On est toujours à la recherches de 15 autres personnes.

     


    votre commentaire
  • Costa Concordia : quatre nouveaux corps retrouvés dans l'épave

    Quatre nouveaux corps dont celui d'un enfant ont été retrouvés dans l'épave du Costa Concordia, au large des côtes italiennes. Les familles des disparus sont sur le qui-vive

    22 février 14h38 France soir

    Les secours, renforcés par de nouvelles équipes depuis lundi, évoluent dans des conditions très difficiles à l'intérieur de l'épave SIPA/AP
     
    michael et myleneLes parents des jeunes Mylène et Mickaël, dont ils sont sans nouvelles depuis le jour du naufrage du Costa Concordia, le 13 janvier, « gardent espoir ». « Pour le moment, les quatre corps qui viennent d'être retrouvés n'ont pas encore été identifiés, et personne ne nous a contacté, y compris les parents de Mickaël, qui sont encore en Italie en ce moment », nous confie d'une voix anxieuse André, l'oncle de Mylène. Le père de la jeune femme a déposé hier au Quai d'Orsay plus de 2.000 lettres de soutien pour inciter les autorités françaises à activer la recherche des quinze personnes encore portées disparues. Il n'a pas encore eu de retour pour le moment. Il devrait retourner en Italie sur les lieux du drame d'ici lundi.
     

    Une petite fille italienne retrouvée morte

    william arlottiLes quatre corps retrouvés ce mercredi se trouvaient dans la partie immergée du navire, selon une responsable italienne. « Des corps de victimes ont été localisés, il semblerait qu'il y en ait quatre. Les opérations de récupération sont en cours », a déclaré Francesca Maffini, porte-parole de Franco Gabrielli, commissaire du gouvernement en charge de la gestion de cette catastrophe, depuis l'île du Giglio où s'est produit le naufrage.

    « Les corps sont en décomposition après tout ce temps passé dans l'eau, il est difficile de dire exactement combien ont été trouvés », a précisé à l'AFP une source sous couvert de l'anonymat. La protection civile italienne, la structure dirigée par Franco Gabrielli, a indiqué que les corps avaient été retrouvés à l'intérieur du pont numéro 4 à la suite de témoignages de rescapés sur les endroits où pourraient se trouver des victimes. « Les opérations de récupération des corps seront longues en raison des conditions difficiles pour cette intervention », a précisé la protection civile.
    Selon des secouristes cités par l'agence italienne Ansa, parmi les corps retrouvés figure celui d'une fillette italienne de cinq ans, Dayana, partie en croisière avec son père et dont le sort avait ému le pays.

    Collectifs de naufragés

    Le 13 janvier, le Costa Concordia transportait 4.229 personnes, dont 3.200 touristes de 60 nationalités différentes et un millier de membres d'équipage, lorsqu'il a heurté un rocher tout près de la petite île du Giglio, située dans un archipel toscan protégé. Le naufrage a fait 17 morts et 15 disparus, en excluant les corps retrouvés ce mercredi. Les 17 personnes décédées dont les corps ont été identifiés sont six Allemands, quatre Français, trois Italiens, un Hongrois, un Espagnol et deux Péruviens. Sur les 15 personnes qui manquaient encore à l'appel, six étaient des passagers allemands, quatre Italiens, dont la fillette de 5 ans et un membre d'équipage, un jeune couple de Français, Mylène et Mickaël, deux Américains, et un autre membre d'équipage indien.
    Plusieurs collectifs de naufragés se sont créés et des plaintes ont été déposées en Italie, en France et aux Etats-Unis contre Costa Croisières. Aux Etats-Unis, 39 passagers ont porté plainte contre le croisiériste Carnival, maison-mère de Costa, et lui réclament 520 millions de dollars de dommages et intérêts. Francesco Schettino, le commandant du Concordia, et son second, Ciro Ambrosio, sont les deux seules personnes poursuivies dans cette affaire.

     Par Alexandra Gonzalez, avec l'AFP


    votre commentaire
  • Concordia: plusieurs cadavres retrouvés à bord de l'épave

    publié le 22/02/2012 à 13:22, mis à jour à 14:25 lexpress.fr

     

    ROME - Les corps de plusieurs victimes, peut-être quatre, du naufrage du Concordia ont été retrouvés mercredi dans la partie immergée du navire, a indiqué une responsable italienne à l'AFP.

    "Des corps de victimes ont été localisés, il semblerait qu'il y en ait quatre. Les opérations de récupération sont en cours", a déclaré Francesca Maffini, porte-parole de Franco Gabrielli, commissaire du gouvernement en charge de la gestion de cette catastrophe, depuis l'île du Giglio où s'est produit le naufrage du Concordia le 13 janvier.

    "Les corps sont en décomposition après tout ce temps passé dans l'eau, il est difficile de dire exactement combien ont été trouvés", a précisé à l'AFP une source sous couvert de l'anonymat.

    La protection civile italienne, la structure dirigée par M. Gabrielli, a indiqué que les corps avaient été retrouvés à l'intérieur du pont numéro 4 à la suite de témoignages de rescapés sur les endroits où pourraient se trouver des victimes.

    "Les opérations de récupération seront longues en raison des conditions difficiles pour cette intervention", a précisé la protection civile.

    Selon des secouristes cités par Ansa, parmi les corps retrouvés figure celui d'une fillette italienne de cinq ans, Dayana, partie en croisière avec son père et dont le sort avait ému le pays.

    Le 13 janvier, le Costa Concordia transportait 4.229 personnes, dont 3.200 touristes de 60 nationalités différentes et un millier de membres d'équipage, lorsqu'il a heurté un rocher tout près de la petite île du Giglio, située dans un archipel toscan protégé.

    Le naufrage a fait 17 morts et 15 disparus, en excluant les corps retrouvés mercredi.

    Les 17 personnes décédées dont les corps ont été identifiés sont six Allemands, quatre Français, trois Italiens, un Hongrois, un Espagnol et deux Péruviens.

    Sur les 15 personnes qui manquaient encore à l'appel, six étaient des passagers allemands, quatre Italiens, dont la fillette de 5 ans et un membre d'équipage, un jeune couple de Français, deux Américains, et un autre membre d'équipage indien.

    Plusieurs collectifs de naufragés se sont créés et des plaintes ont été déposées en Italie, en France et aux Etats-Unis contre Costa Crociere.

    Costa et un groupement d'associations de consommateurs italiens ont prolongé jusqu'au 31 mars le délai pour les passagers souhaitant adhérer à un accord d'indemnisation conclu fin janvier, prévoyant 11.000 euros par personne pour le naufrage, plus les frais (prix de la croisière, éventuels frais de transport ou médicaux)

    Aux Etats-Unis, 39 passagers ont porté plainte contre le croisiériste Carnival, maison-mère de Costa, et lui réclament 520 millions de dollars de dommages et intérêts.

    Francesco Schettino, le commandant du Concordia, et son second, Ciro Ambrosio, sont les deux seules personnes poursuivies dans cette affaire.

    Par


    votre commentaire