• 22.02.2012 - 4 nouveaux corps retrouvés

    De nouveaux corps trouvés à bord du Costa Concordia

    nouvelles victimes 22 fevrierle 22 février 2012 à 13h22 , mis à jour le 22 février 2012 à 13h39 TF1

    Les corps de plusieurs victimes ont été retrouvés mercredi, dans un état de décomposition avancé, dans la partie immergée du navire.

    Les membres des équipes qui explorent l'épave du Costa Concordia n'espèrent plus, depuis longtemps, trouver de survivants à bord du paquebot échoué. Mais tous les passagers disparus lors du naufrage n'ayant pas encore été retrouvés, ils s'attendaient à découvrir encore des corps, notamment dans la partie immergée du navire. C'est précisément dans cette zone la moins accessible du Costa Concordia que les cadavres de plusieurs victimes ont été signalés mercredi. Combien ? Peut-être quatre, a simplement indiqué, sans plus de précision, Francesca Maffini, porte-parole de Franco Gabrielli, commissaire du gouvernement en charge de la gestion de cette catastrophe.

    La protection civile italienne a indiqué dans un communiqué que les corps ont été retrouvés à l'intérieur du pont numéro 4 à la suite de témoignages de rescapés qui avaient indiqué les possibles endroits où pourraient se trouver des victimes. L'incertitude sur leur nombre tient à l'état des corps : ils sont en décomposition après être longtemps restés dans l'eau. Reste à les ramener à la surface : "les opérations de récupération sont en cours", a fait savoir Francesca Maffini. Elles devraient prendre du temps, les équipes opérant à bord de l'épave dans des conditions difficiles.

    Comment se débarrasser de l'épave ?

    L'autre grande préoccupation, un peu plus d'un mois après la tragédie, est le retrait de l'épave échouée à quelques dizaines de mètres du rivage et du port du Giglio, où accostent les ferries venus de la terre ferme. Dans le meilleur des cas, l'opération pourrait prendre entre 7 et 10 mois, et la carcasse ne devrait donc pas disparaître de l'horizon des 800 habitants du Giglio avant l'été 2012.

    Un autre front pour Costa et sa maison-mère, le géant américain Carnival, est judiciaire avec de multiples demandes de dédommagements via des plaintes, individuelles ou en nom collectif, en Europe et aux Etats-Unis. Tandis qu'en Italie, l'enquête pénale sur les causes du naufrage et la gestion de la phase d'évacuation n'est toujours pas terminée. Seuls sont poursuivis pour le moment le commandant Francesco Schettino et son second Cirio Ambrosio, même si plusieurs responsables du groupe Costa ont été entendus sur leur rôle pendant le drame. Francesco Schettino et Cirio Ambrosio sont accusés d'homicides par imprudence, naufrage et abandon de navire pour avoir fait passer le Concordia trop près des côtes, lors d'une manoeuvre de parade appelée "inchino" (révérence) et pour avoir ensuite mal géré l'évacuation puis quitté le paquebot avant la fin du sauvetage.

    le 22 février 2012 à 13:22
    « 22.02.2012 8 corps sortis de l'épave22.02.2012 - Le corps de Dayana 5 ans retrouvé »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :