• 25.01.2012 Obsèques de Francis Servel

    Publié le 25/01/2012 08:43 - Modifié le 25/01/2012 à 10:16 | Claire Lagadic la dépêche .fr

    Naufrage du Costa Concordia : "Tu as sauvé notre maman"

    Nicole, l'épouse de Francis Servel, entourée de ses enfants, hier, lors des obsèques./Photo DDM Xavier de Fenoyl
    Nicole, l'épouse de Francis Servel, entourée de ses enfants, hier, lors des obsèques./Photo DDM Xavier de Fenoyl

    Les obsèques de Francis Servel, 72 ans, mort noyé après le naufrage du Costa Concordia, se sont déroulées hier à Ramonville. Ses proches lui ont rendu un vibrant hommage.

    « Tu nous as quittés en accomplissant le plus grand geste d'amour. Tu as sauvé notre maman ». La famille et les proches de Francis Servel, 72 ans, lui ont rendu un hommage vibrant, hier, dans la petite église de Ramonville-Saint-Agne.

    Plusieurs centaines de personnes se sont recueillies autour du cercueil et de la photo souriante de ce père de famille, victime du naufrage du Costa Concordia, le 13 janvier, au large des côtes de la Toscane.

    Sa fille Edwige a pris la parole pour lancer un cri d'amour et d'admiration à son père, « un homme droit, de principes, d'une grande générosité d'âme. » En ce jour de douleur, la famille de Francis Servel, réunie autour de son épouse Nicole, rescapée, a montré son unité, sa solidarité, « une communion qui ressemble à celle à laquelle tu aspirais, a poursuivi sa fille. Tu étais toujours souriant, tu aimais blaguer. Tu vas nous manquer mais nous pouvons être fiers de toi. » Avant de lui souhaiter « Bon voyage » et de lui adresser un dernier « Kenavo Papa », clin d'œil aux origines bretonnes du défunt.

    Prière pour les autres victimes

    Au cours de la cérémonie très sobre, le prêtre a soutenu la famille : « Francis est parti en voyage mais, il y a quelques jours, à l'annonce de la nouvelle de sa mort, nous avons compris qu'un autre voyage l'attendait, le grand voyage vers le royaume de l'éternité. » Exemplarité, culture, générosité, humour, courage, chacun hier s'est souvenu d'un homme admirable : « Un cerveau avec du cœur. »

    Les obsèques de Francis Servel ont également été l'occasion d'évoquer le terrible naufrage. Des prières ont été formulées « pour tous ceux qui, au cours de cette catastrophe, ont vécu solidarité et entraide ». Mais aussi, « pour toutes les victimes de ce naufrage ».

    Francis Servel a été inhumé à Ayguesvives dans le Lauragais.


    Mort en héros

    Lors du naufrage du Costa Concordia, le vendredi 13 janvier, Francis Servel se trouvait avec sa femme Nicole au restaurant du pont 3 du bateau. Lorsqu'ils ont réussi à trouver un gilet de sauvetage, il l'a attaché autour de son épouse puis ils ont sauté par-dessus bord dans l'eau glaciale. Sans gilet, le retraité s'est noyé. Nicole a pu regagner le rivage en nageant sur le dos.Publié le 24/01/2012 07:48 - Modifié le 24/01/2012 à 10:19 | Frédéric Abéla

    Naufrage du Costa Concordia : le retraité ramonvillois enterré aujourd'hui

    Nicole et Francis Servel, lors des fêtes de fin d'année 2011./Photo DR.
    Nicole et Francis Servel, lors des fêtes de fin d'année 2011./Photo DR.

    La famille et les proches de Francis Servel, ce Ramonvillois de 72 ans, retrouvé mort dans le naufrage du Costa Concordia, lui rendront un dernier hommage, aujourd'hui.

    « Ma chérie, va tout droit, nage ! Ne t'inquiète pas pour moi, je vais m'en sortir. »

    Ce sont les derniers mots prononcés par Francis Servel à son épouse Nicole alors que le bateau de croisière est en train de couler.

    Moins de 20 minutes plus tard, Nicole atteint les rochers des côtes toscanes, dans une eau à 8 degrés, avec une bouée autour de son cou. Paniquée, épuisée, elle ne reverra plus Francis vivant. Plus de dix jours après le naufrage du Costa Concordia sur l'île de Giglio, en Italie, la famille Servel et ses proches vont rendre un dernier hommage à ce Ramonvillois de 72 ans, mort noyé dans l'échouage du navire de croisière, le 13 janvier.

    Ses obsèques sont célébrées cet après-midi, à Ramonville-Saint-Agne, ville où il s'était installé avec son épouse Nicole, en 1997 (lire par ailleurs).

    Samedi, la famille de ce retraité, généreux, cultivé et ancien pilote de chasse, a pu rapatrier son corps. Selon le parquet de Grosseto, Francis Servel est mort par noyade. « Durant toutes ces journées, notre famille s'est attachée, dans la douleur, à organiser le rapatriement du corps depuis l'Italie afin d'organiser les obsèques », témoigne Hamid, le gendre de la victime. Le temps de la colère et des questions viendront plus tard, estime cette famille très digne.

    Comme celui de la polémique sur l'organisation des secours. « Nicole et Francis se trouvaient au restaurant sur le pont 3 du bateau, raconte Hamid. Ils étaient sans gilet. Ils sont ensuite montés sur le pont 4. Durant une heure, ils sont restés à cet endroit dépourvu de chaloupes. L'équipage leur a dit de descendre au pont 2 alors que le bateau était incliné.

    Des gens glissaient partout, c'était l'affolement général. Au pont 2, Nicole a crié : un gilet !, un gilet ! Une dame lui en a remis un et mon beau-père lui a laissé. Il lui a attaché.

    Ils ont sauté par-dessus bord, 1, 50 mètres plus bas. Francis s'est retrouvé le premier à l'eau avant d'être rejoint par son épouse. » Nicole a nagé tout droit, sur le dos, jusqu'à ce que sa bouée touche le premier rocher. Comme avait dit Francis. Mais il n'est jamais revenu.

    Inhumation à Ayguesvives

    Les obsèques de Francis Servel, ce Ramonvillois de 72 ans retrouvé mort dans le naufrage du Costa Concordia, le 13 janvier, au large des côtes toscanes, sont célébrées aujourd'hui à 14 h 30, en l'église de Ramonville, place Marnac. Francis Servel doit ensuite être inhumé à Ayguesvives, dans le Lauragais en présence de sa famille. Installé à Ramonville depuis 1997, Francis Servel, retraité, habitait dans le quartier Port Sud. Membre de l'association La Ferme de 50, il cultivait un jardin familial et avait pris goût au voyage. Avec son épouse Nicole, assistante maternelle, ils étaient partis au Viet Nam, l'année dernière. Cette année, leurs enfants avaient offert pour le soixantième anniversaire de Nicole, une croisière sur le Costa Concordia. « Ils étaient vraiment heureux de partir », se souvient Bernadette, la sœur de Nicole.

    « sa femme témoigneL'argent peut sauver des vies - Ils ont payés »

  • Commentaires

    1
    josie2012 Profil de josie2012
    Mercredi 25 Janvier 2012 à 18:32
    Nous adressons nos sincères condoléances à la famille de Francis Servel. Courage. Nous sommes de tout coeur avec vous en cette dure épreuve.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :