• Début de pollution

    Hier à 11h17 (Mis à jour à 18:25 AFP libération.fr

    Parallèlement, sur le méga-ponton flottant de la société néerlandaise Smit Salvage, les préparatifs s'accéléraient pour le pompage des 2.380 tonnes de mazout que le Concordia renferme encore dans ses réservoirs, au risque de provoquer une énorme marée noire.

    Le préfet Gabrielli a souligné qu'"il y a déjà eu pollution car le navire transportait de l'huile, des solvants, des détergents, tout ce qui sert à une "ville" de 4.000 habitants".

     

    Vidange des cuves

    Des bouées antipollution ont été disposées autour du navire pour protéger les côtes au cas où une partie des hydrocarbures s'échapperait en mer pendant la vidange des cuves qui prendra au minimum deux ou trois semaines.

    « Une hongroise non enregistréeCarte du naufrage »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :