• Mylene Litzler (décédée)

    Mylene Litzler, 23 ans  France avec son compagnon Michael M. Blemand

    elle a été identifiée le 13 mars 2012 - nous adressons nos condoléances à sa famille

    Mylène Litzler, 23 ans, et son compagnon, Mickaël Blemand, 25 ans, qui habitaient le Val d'Oise, avaient embarqué à bord du Costa Concordia le dimanche 8 janvier à Marseille pour une croisière d'une semaine en Méditerranée. Ils devaient rentrer en France dimanche dernier. "Depuis samedi, on essaye sans cesse de reprendre contact avec eux, mais ça ne répond pas. On est super angoissés", confie Alain Litzler, le père de Mylène.

    "On a reçu un dernier message vendredi soir à 23H15. C'était un texto qui nous disait qu'ils allaient prendre des gilets de sauvetage et monter dans les canots" raconte les parents de Mylène. "Depuis ce message, on n'a plus de nouvelles".

    SARCELLES, hier. Le cortège composé de la famille, d’amis, de voisins, de connaissances ou d’anonymes, est parti du village
où Mylène a grandi, puis s’est dirigé vers le quartier des Rosiers-Chantepie où Mickaël a passé son enfance.

    Une marche pour le couple de disparus du Costa concordia

    Près de 500 personnes ont rejoint le cortège pour soutenir les parents de Mylène et de Mickaël, qui gardent espoir de retrouver le jeune couple de naufragés.

    MAÏRAM GUISSÉ | Publié le 30.01.2012, 04h33

    SARCELLES, hier. Le cortège composé de la famille, d’amis, de voisins, de connaissances ou d’anonymes, est parti du village où Mylène a grandi, puis s’est dirigé vers le quartier des Rosiers-Chantepie où Mickaël a passé son enfance. | (LP/M.G.)


    «Que l’espoir ne s’éteigne jamais. » Ce message, écrit sur une grande banderole blanche déployée au-dessus d’un cortège d’environ 500 personnes, résonnait dans toutes les têtes des participants à la silencieuse organisée, hier à Sarcelles, pour Mickaël et Mylène, portés disparus depuis le naufrage du « Costa Concordia », le vendredi 13 janvier, au large de l’Italie.

    Main dans la main, les parents du jeune couple, habitants de Sarcelles, ont ouvert le défilé suivis de plusieurs centaines de personnes, dont le discret de Costa Croisières , Georges Azouze. Les amis, les voisins, les connaissances et les autres ont fait le déplacement, le visage grave, dans un silence tristement pesant. « C’est important de montrer notre soutien à la famille », réagit un ami du couple. Parti du village où Mylène, 23 ans, a grandi, le cortège s’est dirigé vers le quartier des Rosiers-Chantepie où Mickaël, 25 ans, a passé son enfance, avant de se retrouver à la salle André-Malraux ouverte par le député-maire (PS), François Pupponi.

    Un appel à témoins

    « Ça fait maintenant seize jours que nous n’avons plus de nouvelles, souffle Brigitte Litzler, la mère de Mylène. Que s’est-il passé depuis le dernier texto envoyé par ma fille où elle nous disait devoir mettre les gilets de sauvetage et se diriger vers les petits bateaux? C’était à 23h15 et, depuis, plus rien », souffle-t-elle.

    Les parents, revenus d’Italie vendredi, tiennent à lancer un appel à témoins*. « Nous voulons que le visage de nos enfants soit diffusé sur toutes les télés françaises et étrangères afin de récolter un maximum de témoignages de rescapés sur l’endroit précis où ils se trouvaient au moment du naufrage. On n’a plus le temps, chaque minute compte », insiste Brigitte Litzler. « On garde espoir de les retrouver vivants », martèle le père de Mickaël, Hilaire Blémand, en essayant de contenir son émotion.

    Dans le cortège, Martine, venue avec son mari, Jacques, de Valenciennes, est touchée. Ces retraités ne connaissent pas le jeune couple, mais se sentent liés à leur histoire. « Nous étions sur le Costa Concordia au moment du naufrage, insiste Martine. Si on est là aujourd’hui, c’est pour soutenir les proches de ces disparus. » « On s’en est sortis, on n’a pas eu le temps d’avoir peur mais, sur le coup, c’était catastrophique, l’évacuation du bateau s’est faite n’importe comment », se souvient Jacques. « Il faut garder espoir », insiste Ophélie, voisine de pallier de Mickaël et Mylène.

    Le bilan provisoire du naufrage du « Costa Concordia » fait état de 17 morts ; 16 personnes manquent encore à l’appel, selon une liste publiée par les autorités italiennes.

    Le Parisien


    La colère des parents de Mylène

    « Gerald Jerry Heil (décédé) identifié le 17.04.2012Margarethe Neth (décédée) déclarée le 23.03.2012 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :