• Publié le 23.03.2012, 10h50 | Mise à jour : 12h13 le parisien.fr

    Cinq nouveaux corps ont été retrouvés dans l'épave du Costa Concordia, qui avait fait naufrage sur la petite île italienne du Giglio (Toscane) le 13 janvier, ont annoncé jeudi les responsables des opérations de recherche.

    Cinq nouveaux corps ont été retrouvés dans l'épave du Costa Concordia, qui avait fait naufrage sur la petite île italienne du Giglio (Toscane) le 13 janvier, ont annoncé jeudi les responsables des opérations de recherche. | AFP/Filippo Monteforte

    Cinq nouveaux corps ont été retrouvés dans l'épave du Costa Concordia, qui avait fait naufrage sur la petite île italienne du Giglio (Toscane) le 13 janvier.

     

    Le naufrage a fait 32 morts: 30 corps ont été retrouvés en tenant compte des cinq de jeudi, mais deux sont encore portés disparus.

    Trois corps ont été trouvés sous le pont 3 du navire par des plongeurs et, selon les sauveteurs, ces personnes sont apparemment restées coincées pendant que le navire chavirait et se seraient noyées. La découverte de deux nouveaux corps a été annoncée par la structure coordonnant les recherches des disparus et la récupération du paquebot.

    Le 13 janvier, le Costa Concordia transportait 4 229 personnes, dont 3 200 touristes de 60 nationalités différentes et un millier de membres d'équipage, lorsqu'il a heurté un rocher tout près de la petite île du Giglio, située dans un archipel toscan protégé.

    Schettino, Ambrosio et sept employés poursuivis

    Plusieurs collectifs de naufragés se sont créés et des plaintes ont été déposées en Italie, en France et aux Etats-Unis contre Costa Crociere, la compagnie propriétaire du Concordia. Aux Etats-Unis, 39 passagers ont porté plainte contre le croisiériste Carnival, maison-mère de Costa, et lui réclament 520 millions de dollars de dommages et intérêts.

    Après Francesco Schettino, le commandant du Concordia, et son second, Ciro Ambrosio, sept autres employés de la compagnie Costa Crociere sont poursuivis par la italienne dans cette affaire. Ces neuf employés sont poursuivis pour homicide par imprudence, naufrage et défaut de communication aux autorités maritimes. Le capitaine est poursuivi en outre pour avoir abandonné son navire alors que l'évacuation des passagers étaient en .

    LeParisien.fr


    votre commentaire
  • 23.03.2012 liberation.fr

    Dans le même temps, le corps d'une victime retrouvée il y a un mois a été identifié comme celui d'une Allemande.

     

    Le corps d'une victime retrouvée il y a un mois dans l'épave du paquebot Concordia, près de l'île italienne du Giglio, a été officiellement identifié vendredi comme celui d'une Allemande, Margarethe Neth, a annoncé dans un communiqué la préfecture de Grosseto (centre).

    La compagnie Costa Crociere a par ailleurs annoncé la fin des opérations de pompage du carburant à bord de l'épave, assurant qu'il ne restait que «des résidus physiologiques mineurs, impossibles à aspirer sur les parois des réservoirs», précisant qu'il s'agit «de quantités tellement faibles qu'elles ne représentent pas un danger réel pour l'environnement».

    La victime identifiée faisait partie d'un groupe de huit corps trouvés le 22 février dernier à bord du navire et dont sept avaient été identifiés il y a dix jours.

    Cinq nouveaux corps ont été découverts jeudi dans l'épave du Costa Concordia, mais leur identification demandera davantage de temps, selon les secouristes.

    Selon un décompte de l'AFP, sur les 32 morts enregistrés lors de cette catastrophe, 30 corps ont été récupérés dont 25 ont été identifiés. Il s'agit de dix Allemands, six Français, cinq Italiens, deux Péruviens, un Hongrois et un Espagnol.

    Le 13 janvier, le Costa Concordia transportait 4 229 personnes, dont 3 200 touristes de 60 nationalités différentes et un millier de membres d'équipage, lorsqu'il a heurté un rocher tout près de la petite île du Giglio, située dans un archipel toscan protégé.

    Plusieurs collectifs de naufragés se sont créés et des plaintes ont été déposées en Italie, en France et aux Etats-Unis contre Costa Crociere, la compagnie propriétaire du Concordia.

    Aux Etats-Unis, 39 passagers ont porté plainte contre le croisiériste Carnival, maison-mère de Costa, et lui réclament 520 millions de dollars de dommages et intérêts.

    Outre Francesco Schettino, le commandant du Concordia, et son second, Ciro Ambrosio, sept autres employés de la compagnie Costa Crociere sont poursuivis par la justice italienne dans cette affaire, notamment pour homicide par imprudence, naufrage et défaut de communication aux autorités maritimes.

    (AFP)


    votre commentaire
  • Les obsèques ont eu lieu le mercredi 21 mars 20212 à Sarcelles.
    Voir la galerie

    votre commentaire
  • 21 mars 2012 RCI Paris

    L’adieu à Mylène et Mickaël

     

    Les obsèques de Mylène Litzler et Michaël Blémand, le jeune couple qui a trouvé la mort dans le naufrage du Costa Concordia, ont eu lieu aujourd’hui à Sarcelles.

    Il y avait plusieurs centaines de personnes devant l’église Saint Pierre-Saint Paul du vieux Sarcelles, quand le convoi funéraire est arrivé en milieu d’après-midi. La paroisse n’était d’ailleurs pas assez grande pour accueillir tous ceux qui voulaient rendre un dernier hommage à Mylène, 23 ans et Michaël, 25 ans, disparus dans le naufrage du Costa Concordia, le 13 janvier dernier en Italie.

    La cérémonie, sobre et émouvante, aura été marquée par la grande dignité des parents dans leur douleur. Des parents qui n’auront jamais cessé de chercher leurs enfants dès l’annonce du naufrage.

    "Mylène et Michaël. ..des vies brisées si jeunes alors qu’elles commençaient", a évoqué l’officiant au cours de la messe.

    Dans l’assistance, les amis du couple étaient présents, certains une rose blanche à la main. Il y avait également des connaissances des parents et puis des anonymes, simplement touchés par le drame.

    On a pu voir également Kevin Rebello, dont le frère est toujours porté disparu depuis le naufrage, qui a été aux côtés des parents du jeune couple sur l’île de Giglio. Des rescapés du Costa Concordia étaient présents aussi, venus apporter leur soutien et rendre hommage.

    C’est dans l’intimité que Mylène et Michaël ont ensuite été inhumés au cimetière de Sarcelles. Des nombreuses couronnes et gerbes de fleurs les ont accompagnés jusqu’au bout.

    Avec des messages comme "Pour toujours dans nos coeurs", souvent entendus depuis leur disparition.

     


    2 commentaires
  • Les recherches n'ont pas repris depuis les derniers corps repêchés le 22 février soit un mois.


    votre commentaire