• Schettino

    dominica

    le Point.fr - Publié le 20/01/2012 à 06:34

    Domnica était avec le commandant du Costa Concordia au moment du drame. © Capture d'écran Corriere della Sera /

     

     

    L

    Une mystérieuse jeune femme était avec le commandant du Costa Concordia au moment du naufrage.

     

    Après le commandant Schettino qui abandonne son navire avec plusieurs centaines de passagers à bord, après l'officier de la capitainerie du port de Livourne, Gregorio de Falco, élevé au rang de héros national pour avoir passé un savon au commandant déserteur, un nouveau personnage enrichit la galerie de portraits des acteurs du naufrage du Costa Concordia.

    Blonde, 25 ans, de nationalité moldave, employée de la compagnie Costa depuis cinq ans, mais pas en service sur cette croisière, ballerine de formation, Domnica Cemortan était aux côtés de Francesco Schettino le soir de la tragédie. La jeune femme était l'invitée personnelle du commandant. "J'étais en vacances", a-t-elle sagement déclaré. La presse italienne affirme qu'elle n'était pas enregistrée sur la liste des passagers, ce que la compagnie Costa nie.

    Tête-à-tête

    Il est en revanche établi qu'elle était en train de dîner en tête-à-tête avec Francesco Schettino dans le petit salon réservé au commandant, à côté de la salle des commandes, au moment de l'impact sur les rochers de l'îlot des Scole, au large du port du Giglio. Le commandant l'aurait alors fait pénétrer dans la salle des commandes, normalement interdite aux passagers et aux membres de l'équipage non habilités, pour traduire en russe certaines instructions destinées aux passagers.

    Le témoignage de la ballerine, qui est entre-temps rentrée à Bucarest où elle a donné une interview à la télévision roumaine, est donc fondamental pour les enquêteurs qui attendent de l'interroger. Sauf que la version qu'elle donne des événements paraît bien éloignée de la réalité. "Non seulement Francesco Schettino n'a pas abandonné le navire, mais il a été extraordinaire, héroïque, il a sauvé la vie de 3 000 personnes grâce à son sang-froid. Tout l'équipage est de cet avis. Je ne comprends pas pourquoi la presse l'attaque."

    Un film différent de celui raconté jusque-là par les témoins de la catastrophe. Un film dans lequel Domnica Cemortan s'est taillé un rôle de premier plan. Dans son pays, elle est désormais surnommée, pour des mérites encore confus, "l'héroïne du Concordia".

     

    « L'épave bougeCouverture du commandant »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :